Views
5 months ago

TRAMETAL N°203

  • Text
  • Processus
  • Nouvelle
  • Ainsi
  • Outils
  • Permet
  • Mesure
  • Additive
  • Trametal
  • Fabrication
  • Coupe
ADDITIF & AÉRONAUTIQUE

MESURE ET CONTROLE LES

MESURE ET CONTROLE LES ACTUALITÉS DE LA MESURE/CONTRÔLE EN PRODUCTION Encore aujourd’hui, le coût de la métrologie et du contrôle qualité représente entre 5 et 10 % du chiffre d’affaires ( source Digitals Days 2019 Saclay) et est ressenti comme une charge qu’il serait souhaitable d’externaliser, un peu comme la paie ou la gestion des factures. Trop souvent le contrôle des pièces terminées est un goulet d’étranglement en production et est responsable d’allongement des délais dans les supply chains. Les prestataires en métrologie affirment qu’une optimisation des protocoles de réglage peut faire gagner 10 % en productivité et qu’une bonne gestion des processus d’étalonnage réduit de 40 % les coûts directs et indirects des moyens de mesure. (Source BEA Métrologie) Aujourd’hui la présence de bras de mesure, de robots équipés de capteurs optiques ou de têtes de numérisation est devenue banale sans parler de machines à cinématique parallèle genre Equator (Renishaw). Mais à l’heure de l’usine connectée, quel en est l’impact sur la mesure en production ? Y-a-t-il vraiment connexion entre les machines de mesure et la GMAO qui gère la production ? Tous les services que la mesure 4.0 peut apporter sont-ils encore bien connus et mis en œuvre ? Est-ce qu’il est pertinent d’externaliser le pilotage de sa métrologie alors qu’il s’agit d’un des derniers gisements de productivité accessible avec la digitalisation des ateliers ? N’y a-t-il pas un transfert pernicieux de responsabilité entre le donneur d’ordre assembleur final et ses sous-traitants ? Des assurances existent mais leur coût est élevé. Avec l’usine du futur connectée les entreprises fonctionneront beaucoup plus en unités organisées de façon transversales et les anciennes séparations entre opérateurs de production, ingénieurs méthodes et métrologues contrôleurs seront fortement nivelées. Pour peu que les informations pertinentes des données de mesure soient traitées et analysées, la métrologie sera un véritable un pilier de l’usine du futur. CONFOCALDT IFS2405-6 DE MICRO-EPSILON : MESURE PRÉCISE À UNE DISTANCE DE SÉCURITÉ Le nouveau capteur confocal chromatique IFS2405-6 est utilisé pour la mesure précise de déplacement et d’épaisseur sur les surfaces diffuses et réfléchissantes et en particulier sur les matériaux transparents. Ce nouveau modèle complète la série IFS par la plage de mesure de 6 mm Dans l’ensemble, les capteurs confocalDT IFS couvrent des plages de mesure de 0,1 jusqu’à 30 mm. 48 Mai-Juin 2019 TRAMETAL #203

Grâce à l’écartement de base élevé de 63 mm, le capteur peut être placé à une distance de sécurité dans les environnements critiques. Ceci destine le capteur IFS2405-6 pour les tâches de mesure dans l’industrie du verre. La haute résolution de 18 nm permet des mesures d’épaisseur à partir d’une épaisseur de couche de 300 µm. Par ailleurs, le capteur IFS2405-6 fournit des résultats fiables pour des inclinaisons jusqu’à ± 10°. Grâce à la haute sensibilité, il permet également de mesurer sur les objets foncés. Les capteurs confocaux chromatiques mesurent sans contact en n’exerçant aucune influence sur l’objet. Ils sont stables à long terme et résolvent les tâches de mesure précises au submicromètre près. Tous les capteurs IFS sont compatibles avec tous les contrôleurs confocalDT de Micro-Epsilon. Il se distingue également par la haute résolution, qui peut atteindre 13 bits en fonction du capteur connecté et de la fréquence sélectionnée, ainsi que la haute linéarité de 0,02 % d.p.m. Pour la connexion à l’environnement respectif, une sortie de courant et de tension configurable est disponible. MESURE ET CONTROLE CONTRÔLEUR DE CAPTEUR UNIVERSEL POUR LES CAPTEURS DE DÉPLACEMENT INDUCTIFS Toujours chez Micro-Epsilon, un très intéressant contrôleur de capteurs : le contrôleur induSENSOR MSC7401 est utilisé pour les mesures de déplacement et de distance dans l’automatisation et la construction mécanique. Il peut être associé aux sondes inductives et aux capteurs de déplacement des séries LVDT et LDR de Micro-Epsilon. Dédié aux applications industrielles, le contrôleur est équipé d’un boîtier en aluminium robuste. En plus d’un maniement simple, ce contrôleur de capteur miniature offre un rapport qualité-prix attractif. Avec le MSC7401, Micro-Epsilon a développé un contrôleur qui est compatible avec les palpeurs de mesure et capteurs de déplacement LVDT et LDR inductifs. Les capteurs sont principalement utilisés pour procéder à la mesure de déplacements, de distances, de positions, de décalages, d’oscillations et de vibrations en permettant une grande diversité d’application, surtout pour les tâches de mesure dans les secteurs de l’automatisation, de l’assurance de qualité, des bancs d’essai, de l’hydraulique et de la technologie automobile. La combinaison du contrôleur MSC7401 et des capteurs inductifs de Micro-Epsilon offre un excellent rapport qualité-prix qui rend ce système également avantageux pour l’utilisation en série. Le contrôleur universel monocanal MSC7401 ainsi que les capteurs inductifs de Micro-Epsilon convainquent tant par leur robustesse, que par leur construction compacte et leur fiabilité dans l’environnement industriel. Le paramétrage du contrôleur est très convivial à l’aide des boutons ou de l’outil logiciel livré avec. Ses avantages sont particulièrement évidents dans les environnements industriels. Un boîtier en aluminium classé IP67 protège le MSC7401 de la poussière et de l’eau. ALICONA PROPOSE LE SONDAGE VERTICAL DE NETTETÉ : UNE TECHNOLOGIE 100 % OPTIQUE QUI PERMET DE MESURER DES FLANCS À PLUS DE 90° SANS INCLINER LA PIÈCE ! Le palpage latéral, comme on le désigne dans le monde des palpeurs tactiles, n'est plus limité aux instruments de mesure à contact. Le sondage vertical de netteté ouvre de nouvelles perspectives en matière de mesure de coordonnées et comble l'écart entre les instruments de mesure de coordonnées tactiles et optiques. Cette nouvelle technologie est une extension de la technologie Variation Focale et constitue donc une technologie de mesure purement optique. Elle permet la mesure directe de flancs verticaux et de micro-perçages en éliminant la nécessité d'incliner l'échantillon au cours de la mesure. A ce jour, les géométries telles que par exemple les perçages de nozzles d'injecteurs automobiles, ne pouvaient pratiquement pas être mesurées par des méthodes optiques. Le palpage latéral des composants à surfaces verticales se limitait aux systèmes de mesure à contact, aux solutions de tomographie par rayons X ou à des solutions spéciales complexes. C’est un changement de paradigme qui est opéré grâce à une nouvelle fonction sur la MMT optique µCMM, qui sera présentée cette année au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du 17 au 23 juin au Bourget. MESURE OPTIQUE DES ALÉSAGES Les faces verticales à plus de 90° peuvent désormais aussi être mesurées par voie optique. Le rapport diamètre-profondeur des trous mesurables varie de 1 :3 à 1 :10 et leur diamètre de 0,1 mm à 2 mm. TRAMETAL #203 Mai-Juin 2019 49

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.trametal.fr