Views
9 months ago

TRAMETAL 218

  • Text
  • Axes
  • Nouvelle
  • Permet
  • Salon
  • Produits
  • Processus
  • Fabrication
  • Ainsi
  • Outils
  • Solutions
Spécial Simodec 2022 : outils pour le décolletage

ACTUALITÉ SALON SIAMS

ACTUALITÉ SALON SIAMS Le SIAMS est un salon assez peu connu chez nous en dehors des zones frontalières franco-suisses et c’est bien regrettable tant cet évènement sis à Moutier près de Biel (Bienne) ville bilingue helvétique, regorge de possibilités de découvertes techniques et de contacts fructueux. C’est un véritable passage obligé pour tous ceux qui s’intéressent aux microtechniques en ce printemps 2022. Toujours plus pour les exposants et les visiteurs Du 5 au 8 avril 2022, Moutier deviendra à nouveau le centre du monde de la microtechnique pour quatre jours. Laurence Roy, responsable clientèle précise : « La location des stands a été très rapide dès le début, puis nous avons vu un léger essoufflement mais les demandes continuent d’arriver et nous pouvons d’ores et déjà dire que le prochain SIAMS est un succès au niveau de la participation des exposants ». MARKETING, COMMUNICATION ET DIGITALISATION Christophe Bichsel responsable clientèle précise : « Le SIAMS réel est une plateforme de communication et d’échanges entre les entreprises actives à tous les niveaux de la chaîne de production des microtechniques. Les exposants et les visiteurs y recherchent un contact réel et humain pour créer, développer, renforcer des relations humaines et commerciales profitables ». Il ajoute : « Notre but avec les solutions en ligne et les services proposés est de simplifier et compléter ce contact et cette relation ». Dorénavant les visiteurs peuvent non seulement préparer leur voyage et créer une liste personnalisée mais, s’ils le souhaitent, annoncer également leur visite aux exposants et même les informer à l’avance du sujet qu’ils souhaitent aborder. Pierre-Yves Kohler conclut : « Nous travaillons également à d’autres solutions digitales pour la communauté des visiteurs de SIAMS, mais tous ces éléments ne doivent pas être l’arbre qui masque la forêt. Du 5 au 8 avril de l’année prochaine, le SIAMS bien réel ouvrira ses portes au Forum de l’Arc à Moutier et il affichera également son lot d’améliorations pour assurer une semaine parfaite et garantir que les visiteurs et les exposants réservent directement les dates du 16 au 19 avril 2024, dates de la 18ème édition de SIAMS » ● Pour préparer cette édition un voyage de presse a eu lieu en décembre 2021 et un panel de journalistes internationaux a pu rencontrer diverses entreprises du canton, de véritables pépites technologiques et humaines. 14 ITRAMETAL • N°218 • Février 2022

SALON SIAMS ACTUALITÉ Visite de l’entreprise ESCO S.A. Située aux Geneveys-sur Coffrane, dans le canton de Neuchâtel Esco produit des machines de décolletage depuis l’année 1950 dans la déclinaison d’un unique principe. Avec sa société sœur Rostan Suisse, Esco emploie plus de 60 personnes. Elle génère un volume important de soustraitance presque exclusivement sur le canton de Neuchâtel ou en Suisse. monobroche apparaît comme trop lente et qu’à l’opposé, un multi ou un transfert sont trop chers ou trop complexes à mettre en œuvre, l’objectif de cette stratégie doit les conduire à penser à une solution escomatic. Chez Esco, ce concept a été appelé la « stratégie du triangle », triangle dans lequel la hauteur représente la productivité, mais aussi le prix et la complexité tandis que la base représente le potentiel d’applications. La société livre environ 80 à 100 unités l’an avec 80 collaborateurs et sous traite dans la région. En 2022, toutes les machines de la palette escomatic auront moins de 8 ans ! LES OUTILS TOURNENT AUTOUR DE LA MATIÈRE Le « principe escomatic », avec ses outils tournants autour de la matière, fixés dans une tête rotative et le chargement de la matière sous forme de couronne (bobines de fil) est reconnu depuis de longues années comme un gage de vitesse de tournage, d’opportunité de travail en continu 24 heures sur 24 et d’économie de main d’œuvre pendant la nuit et le week-end. Cette technologie demande un système de redressage du fil via un cylindre à bagues montées sur roulement. L’économie de matière est nette en rapport avec du travail en barres et l’espace au sol minimal. 9000 machines sont encore actives depuis 1946 dont 88% à l’export. Les progrès enregistrés dans les performances des CNC et dans la vitesse de travail des moteurs et des axes ont donné la possibilité à l’équipe de développements d’Esco de déployer une gamme complètement renouvelée de machines présentant des gains de productivité fortement améliorés, des capacités de précision inattendus pour ce type d’usinage et des solutions de mises en train et de contrôle très simplifiées. Toutes les machines de la gamme actuelle ont été développées afin de répondre à la décision stratégique très ciblée visant à positionner escomatic sur un marché de niche entre les tours monobroches « conventionnels » et les machines multibroches ou transfert. Pour les clients, si une machine La capacité de développement des dernières années a permis de mettre à disposition des utilisateurs 3 catégories de machines : • Machines très rapides pour les pièces simples de petits diamètres de 0,3 à 4mm • Machines très rapides et offrant des reprises multiples pour des pièces de 0,3 à 4mm • (usinage simultané de 2 ou pièces) • Machines très rapides et offrant des reprises multiples pour des pièces jusqu’à 6mm ou 8 mm (usinage simultané de 2 ou pièces) escomatic NM6 TWIN et escomatic NM8 Flexi Les deux derniers développements ont été présentés à l’EMO 2021 à Milan, bien que ces machines aient été déjà TRAMETAL • N°218 • Février 2022 I15

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.trametal.fr