TRAMETAL 214

  • Gamme
  • Fraises
  • Fabrication
  • Travail
  • Permet
  • Nouvelle
  • Ainsi
  • Coupe
  • Avril
  • Outils
Les impacts de la crise sanitaire sur l'économie mondiale amènent le monde à se repenser et à saisir de nouvelles opprtunités.

LES ACTUS DE L’ADDITIF

LES ACTUS DE L’ADDITIF La fabrication additive est un des rares secteurs industriels qui a non seulement progressé en maturité industrielle durant la pandémie mais aussi démontré son exceptionnelle capacité d’adaptation rapide à la demande , notamment en urgence médicale en produisant vite et en quantité avec des implantations industrielles légères et aisément reconfigurables. BARKHANE : Les dispositifs d’adaptation contre le Covid-19 améliorés grâce aux imprimantes 3D La force Barkhane peut compter sur un éventail de spécialités et d’atouts qui lui confèrent réactivité et autonomie, afin de faire face à certains imprévus ou impondérables. Parmi ces atouts, les imprimantes 3D se sont avérées d’une aide précieuse dans le cadre de la pandémie du Covid pour produire des outils garantissant une meilleure préservation du personnel (des visières de protection) ainsi qu’une prise en charge optimale des malades qui pourraient avoir besoin d’oxygène (des embouts de respirateurs). Actuellement engagé au sein du Sous-Groupement du Matériel Adapté au Théâtre (SGMAT) sur la Base Aérienne Projetée (BAP) de N’Djamena, le maréchal des logis Julien est opérateur impression 3D. « Arrivées sur le théâtre en 2019, ces imprimantes 3D de qualité industrielle permettent d’imprimer des grandes quantités d’objets », explique-t-il. La force dispose d’ailleurs d’une des seules imprimantes 3D à frittage laser détenue par l’armée française: « Celle sur laquelle j’ai été formé, se trouve à la 14 e Base de soutien du matériel (14 e BSMat) de Tulle, et l’autre est en service ici ». Grâce à ces imprimantes 3D, Barkhane met en œuvre un nouveau procédé de remplacement des pièces usagées. En effet, le SGMAT est désormais en capacité de produire des pièces de rechanges afin de compléter temporairement ses stocks et de pallier des délais incompressibles de livraison depuis la France. « Le plastique utilisé par ces machines offre une bonne résistance mécanique et il ne fond pas avant d’avoir été soumis à des températures avoisinant les 200°C. Les pièces produites constituent donc un excellent palliatif, avant qu’une pièce métallique nous soit livrée et vienne réparer définitivement le véhicule ou la machine défectueuse », précise le maréchal-des-logis. Les imprimantes 3D apportent donc de la souplesse aux ateliers, en fournissant un moyen de réparation temporaire, rapide et fiable. Elles contribuent également à maintenir à niveau le parc des véhicules en réduisant au maximum le seuil des indisponibles : une garantie supplémentaire pour préserver la capacité opérationnelle de la force. Dans le contexte actuel de pandémie, les imprimantes 3D ont joué leur rôle à plein, en permettant la production de 150 supports de visières de protection et 20 embouts de respirateurs médicaux, dans le but préventif de renforcer les dotations des Rôles 2 de la force. « Entre l’expression du besoin par les soignants, la recherche d’une pièce correspondant, l’impression d’une première série test et la validation des produits réalisés, il s’est passé une semaine. Une fois passée cette phase d’échantillonnage, nous avons pu produire les dizaines de modèles nécessaires en seulement 4 jours », précise le maréchal des logis. Ainsi, les imprimantes 3D représentent une solution innovante imaginée par les soldats de la force Barkhane, pour s’adapter face à la contrainte opérationnelle du Covid-19. Elles participent également à l’éventail de dispositifs permettant à la force de maintenir au plus haut sa capacité opérationnelle et son niveau d’engagement. ● EN SAVOIR PLUS > https://urlz.fr/fvUJ 8 ITRAMETAL • N°214 • Avril 2021

LES ACTUS DE L’ADDITIF Qui dit nouvelle année dit nouvelle version d’AddUp Trajectory Generator. AddUp est fier d’annoncer une nouvelle version d’AddUp Trajectory Generator, développé en partenariat avec Inria, l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique. AddUp Trajectory Generator est un slicer et générateur de trajectoires extrêmement rapide, utilisé dans l’impression 3D métallique. Depuis sa présentation au salon Formnext en 2019, il est devenu le nouveau standard pour les utilisateurs de machines FormUp, élaborées par AddUp. Avec plus de 3500 chercheurs et ingénieurs, Inria est l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique, leader et référent dans ce domaine. AddUp s’est associé aux experts en infographie Inria à l’origine de IceSL, un slicer hybride CPU-GPU (Processeur Central – Processeur Graphique) hautes performances. Ensemble, ils ont développé et intégré des algorithmes avancés qui apportent à travers AddUp Trajectory Generator des performances sans précédent. « La vitesse de calcul des slices et trajectoires est environ 1000 fois supérieure à la vitesse réelle de production sur machine. Si l’on considère le temps perdu par des ingénieurs sur d’autres environnements à simplement attendre la fin de ce calcul, cela change vraiment la donne.» précise Damien Artignan, Chef Adjoint du Département Logiciels Industriels chez AddUp. Ces performances sont obtenues grâce à des algorithmes innovants et à une parallélisation efficace sur CPU multicœurs. Cette approche peut sembler obsolète lorsque de nombreux acteurs mettent en avant le calcul sur GPU, mais elle offre des avantages uniques et cruciaux. « La génération de trajectoires pour procédé PBF produit énormément de données qui doivent être sauvegardées dans des fichiers de production et envoyées aux têtes pour fusion. Cela conduit à de nombreuses E / S entre la RAM et la VRAM. Ce phénomène nécessite du temps de traitement et limite finalement le gain réel apporté par un calcul sur GPU. De plus, la maintenabilité et l’évolutivité sur CPU sont facilitées. Enfin, cette approche ne nécessite pas de matériel supplémentaire tel que des cartes graphiques spécifiques.» explique Guillaume Pascal, AddUp Manager Product Owner. En outre, les performances obtenues évoluent naturellement avec le nombre de cœurs disponibles sur CPU : des ordinateurs portables aux stations de calcul multiprocesseurs, le slicer tire parti des capacités offertes par la station utilisée. La nouvelle version d’AddUp Trajectory Generator propose également une nouvelle méthode de génération des UpSkin & DownSkin, approche permettant d’adapter les stratégies selon l’angle afin d’obtenir une qualité de surface sans précédent. Cette nouvelle fonctionnalité complète la liste des opérateurs déjà disponibles dans l’arbre de stratégie, une approche unique dédiée à la création de stratégies de fabrication et réservée aux utilisateurs de FormUp. « Grâce à l’approche visuelle proposée par l’arbre de stratégie, des combinaisons illimitées d’opérateurs et de paramètres sont offertes à nos utilisateurs sans qu’aucune compétence en programmation ne soit nécessaire. Ainsi la courbe d’apprentissage d’AddUp Manager est très courte, permettant à nos clients de se concentrer dès le premier jour sur leurs productions .» rappelle Mathieu Roche, Chef de Produits Logiciels chez AddUp. Cette nouvelle version d’AddUp Trajectory Generator est offerte aux utilisateurs d’AddUp Manager 2021, sans frais supplémentaires. ● EN SAVOIR PLUS > https://addupsolutions.com/fr/ TRAMETAL • N°214 • Avril 2021I9

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.trametal.fr